Environnement : 0,41% taux de dégradation des terres chaque année

0
293

Instaurée par les Nations unies en 1995, le 5 juin de chaque année marque la journée mondiale de l’environnement. Laquelle journée a été observée en différé ce mardi à Lomé.

« La terre a une vraie valeur. Investissez-y » c’est la thématique retenue cette année. Occasion pour André Johnson, ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, d’affirmer à nouveau la volonté du gouvernement de renforcer la préservation des écosystèmes.

Il a également lancé un appel à l’opinion publique et internationale, pour des mesures tendant à inverser le phénomène de la désertification, de la dégradation des terres de même pour l’élaboration des solutions plus efficientes contre la sécheresse.

Chaque année, 0,41% des terres se dégrade. Le Nord du pays est la partie la plus affectée.

En dehors des mesures déjà développées le gouvernement envisage de renforcer le cadre institutionnel et juridique sur la gestion et la gouvernance des terres. D’ici 2030, l’Etat prévoit restaurer de 80% les terres touchées, limiter de 2% la dégradation.

Edem (Stagiaire)

Source : www.lomechrono.com