Emprunter, c’est aussi rembourser

Le secteur de la micro finance se porte plutôt bien. Selon la direction nationale de la BCEAO (Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest), les dépôts ont augmenté de 8% en 2017 pour s’élever à 166 milliards de F cfa, ce qui représente 10,8% des dépôts bancaires.

L’encours de crédit a augmenté de 8,6% pour atteindre 134 milliards, soit 11,3% des concours bancaires.

Mais derrière ces chiffres positifs se cache une réalité qui n’est pas nouvelle. De plus en plus d’emprunteurs ne remboursent pas.

‘Le taux de dégradation du portefeuille se situe à 8,5% pour une norme de 3%, a indiqué jeudi Kossi Tenou, le directeur de la BCEAO pour le Togo.

Il a invité les établissements du secteur à améliorer leurs procédures d’octroi de crédit et à sensibiliser leurs clients sur le respect des engagements contractuels.

La micro finance compte 88 institutions dont 7 réseaux constitués de 103 structures de base. Plus de 2 millions de Togolais en sont bénéficiaires.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.