Elections législatives et régionales : l’UFC-Anié à la conquête de l’électorat

0
117

L’Union des forces du changement (UFC)– Anié était à la conquête de l’électorat à travers une caravane dans les artères de la ville de l’Anié le mercredi, 17 avril à Anié.

Avec comme point de départ au quartier Awotéré, la caravane est passée par la mission catholique, Babamé, Zongo, Kossobiyo, Jean-Copé, Kabrè-Copé, Assivimé, Assigamé, Kpassa-Copé avant de revenir à Awotéré pour un meeting. Partout où le cortège est passé, c’est le même message avec la priorité de faire entendre la voix de la population de l’Anié pour l’amélioration de ses conditions de vie quotidienne.

Dans leur message de campagne, les candidats ont invité la population de l’Anié à choisir l’UFC au moment du vote pour plusieurs raisons. Ils promettent octroyer une pension de 50.000 FCFA pour tout Togolais âgé de 60 ans et plus, un bilan de santé gratuit tous les cinq ans aux personnes âgées, et une allocation mensuelle de 25.000 FCFA pour tout jeune diplômé et sans emploi, en de favoriser son insertion sociale. Des bourses et subventions seront accordées aux étudiants afin de couvrir leurs frais de scolarité et d’études. La population a été invitée à voter pour voter l’UFC pour le plein emploi des jeunes, le développement de l’entreprenariat, pour la délocalisation d’entreprises étrangères au Togo.

La tête de liste pour les législatives, Dr Koumagnanou Amavi, a signifié être le candidat de la jeunesse, de la cohésion sociale, du développement inclusif et participatif pour l’enracinement de la démocratie, de la paix sociale, un candidat du mode rural et pour le désenclavement de la préfecture notamment la zone Est.  Il a souligné être d’une opposition constructive, crédible, engagé, rassurant et cherchant à rassembler les fils et filles de la préfecture de l’Anié.

Dr Koumagnanou promet travailler pour l’équité dans la répartition des dividendes des opportunités en terme de patrimoine au niveau de la préfecture et  contribuer à une meilleure gestion des questions de transhumance dans la préfecture. « Nous ne sommes pas dans la cristallisation du débat politique, nous ne sommes pas dans la polarisation du débat politique. Nous sommes là aujourd’hui pour travailler avec tous les acteurs. Nous avons une vision positive des réalités du Togo étant conscient que nous avons assez de défis à relever mais cela ne se fera pas dans la déchirure, dans le rejet de l’autre » a-t-il ajouté.

Pour les régionales, l’UFC-Anié a pour tête de liste Awatirou Ahomourè.

ATOP/KV/FD

Source : icilome.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.