Dix Togolais saisissent la SG de la Francophonie sur la crise togolaise

Ces dix jeunes togolais qui participent régulièrement aux activités de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont saisi la Secrétaire générale de cette institution de promotion de la langue française sur la crise politique togolaise enlisée depuis quelques semaines.

Dans leur courrier, AMEWOUI Adakou, BARKISSOU Noëlle, GBENYEDZI Ghislaine, ZOTCHI Xolali, ADESSOU Kossivi, ADZONYO Kossi, AJAVON Elom, DOMEGNI Koami M., HAYIBO Koffi Inoussa, ZOGBLADAN Noël et la majorité anonyme rappellent à Michaëlle Jean qu’« en tant qu’ancienne Gouvernante d’un Etat de droit et surtout originaire du Haïti, vous êtes très bien placée pour comprendre un peuple meurtri, oppressé et trahi depuis un demi-siècle ».

« Par cette lettre, nous voulons porter la voix de la jeunesse togolaise, en relayant ses préoccupations légitimes auprès de vous qui incarnez les plus hautes instances de notre communauté, que nous voulons fédératrice, garante des droits humains et la démocratie », ajoutent-ils.

Dans le document, ils précisent que Madame Aïchatou Mindaoudou, celle qui est censée dirigée la mission que l’organisation internationale a dépêchée au Togo, a joué un rôle trouble par le passé au Togo, et ne trouvent pas opportun son arrivée dans le pays.

Ces jeunes leaders togolais sont conscients « que la Francophonie peut encore marquer autrement l’histoire en se rangeant du côté du Peuple togolais ».

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.