Disparitions brutales et prématurées

Le président de la République a décoré vendredi au camp Général Améyi à Kara trois militaires togolais morts en mission. Le premier, Casque bleu au sein de la Minusma, a été tué au mois d’août au Mali.

Les deux autres, qui assuraient une garde statique devant le domicile d’un officiel à Sokodé, ont été lynchés par des manifestants dans la ville de Sokodé.

Ils ont été faits Chevaliers de l’Ordre du Mono.

‘Toutes ces disparitions aussi brutales que prématurées, loin de saper notre moral, sont une occasion de prendre conscience du rôle délicat qui est le nôtre dans la recherche de la paix, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de nos frontières’, a déclaré lors de la cérémonie le chef d’état-major des Forces armées togolaises (FAT), le général Abalo Kadanga.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.