Dimanche studieux

79

Les émissaires mandatés par la Cedeao pour aider au règlement de la crise politique qui secoue le Togo depuis un an sont attendus dimanche à Lomé. Deuxième visite en quelques jours.

Selon des informations obtenues au siège de l’organisation à Abuja, seront présents, Jean-Claude Brou, le président de la Commission, et des représentants des deux facilitateurs (les présidents du Ghana et de Guinée).

S’agissant de l’organisation du scrutin législatif, le gouvernement a suivi les recommandations de la Cedeao ; il aura lieu le 20 décembre prochain.

Il est également prévu des élections locales le 16 décembre et, éventuellement, un référendum le même jour, a indiqué la Céni (Commission électorale).

Mais les autorités préfèreraient passer par le canal parlementaire pour faire adopter le projet de loi sur les réformes constitutionnelles au terme d’un débat le plus ouvert possible. En cas d’impossibilité de parvenir à la majorité des 4/5 requise, le peuple serait alors consulté directement. Cette option est prévue par la constitution.

Les réformes portent sur la limitation du mandat présidentiel (deux fois 5 ans) et sur une modification du mode de scrutin.

Dimanche, les responsables de la Cedeao tenteront une nouvelle fois de convaincre les opposants d’adhérer à ce qui semble être le schéma le plus logique pour sortir de la crise.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here