Des soldats nigériens et américains tués à la frontière du Mali

Des forces spéciales nigériennes et leurs formateurs américains ont été la cible d’une attaque terroriste hier mercredi 4 octobre 2017 au Niger, non loin de la frontière malienne. Le bilan non encore officiel fait état de plusieurs morts du côté des forces spéciales.

Le premier accrochage a d’abord eu lieu, mercredi 4 octobre, tout près du village nigérien de Tongo Tongo, non loin de la frontière malienne, au sud de Ménaka. Dans la poursuite engagée contre les assaillants en provenance du Mali voisin, les éléments des forces spéciales nigériennes et leurs formateurs, des commandos américains, sont tombés dans une embuscade tendue par l’ennemi.

Le combat, dit-on, était d’une rare violence. Le bilan, non officiel, est très lourd. Plusieurs soldats nigériens et américains sont morts ou portés disparus, et de nombreux véhicules leur appartenant ont été calcinés.

Chose rare, c’est la première fois que des forces spéciales nigériennes et américaines subissent des déluges de feu des hommes d’Abou Walid Al-Sahraoui, très à l’aise dans cette zone du nord-Mali.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.