Des pasteurs demandent au gouvernement d’arrêter une folie nommée « Yohanès »

267


Il se proclame le messie, de retour pour sauver le monde à partir du Togo. Ses adeptes circulent sur les médias pour annoncer sa venue et demandent aux Togolais de ne plus prier au nom de Jésus, mais au nom de ce Yohanès. Une annonce qui scandalise des hommes de Dieu et les chrétiens.

Blasphème, folie, simulacre de roi, phénomène dangereux, les mots n’ont pas manqué le Syndicat des pasteurs we are one du Togo (SYNPAWAOTO) qui, au cours d’une conférence de presse jeudi, a dénoncé un « acte irresponsable constituant une tentative de déstabilisation et de corruption morale des paisibles citoyens ». Pour ce syndicat, ces individus versent dans une interprétation erronée de la Bible.

« Nous demandons au corps du Christ de ne pas considérer cette folie d’apostasie et les individus mécréants et rebelles qui ne sont autres que des antéchrist qui veulent semer la confusion et la zizanie dans la population pour éteindre la flamme de la foi chrétienne », a indiqué le Révérend Pasteur Dominique Koffi Totcha, Secrétaire général du SYNPAWAOTO.

Ce syndicat entend réserver une suite judiciaire à ces « usurpateurs » et à leur « soi-disant messie ». Il lance un appel à tous les hommes de Dieu, aux églises et aux chrétiens de tout bord à se lever contre les « blasphémateurs ».

SYNPAWAOTO interpelle vivement le gouvernement et les autorités compétentes à soutenir ses actions, afin d’arrêter cette pagaille et cette hérésie qui peuvent provoquer la colère de Dieu sur le Togo.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here