Depuis Lomé, les médiateurs de l’Uemoa s’engagent contre le terrorisme et l’extrémisme violent

0
383
Depuis Lomé, les médiateurs de l'Uemoa s'engagent contre le terrorisme et l’extrémisme violent

(Togo Officiel) – La capitale togolaise a abrité récemment l’assemblée générale extraordinaire de l’Association des médiateurs des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (AMP-Uemoa). La rencontre qui s’est achevée mercredi 29 mars, a été sanctionnée par une déclaration visant à intensifier la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.  

Tenues sous le thème : “Etat des lieux de la situation sécuritaire dans l’espace Uemoa: quelles approches pour les médiateurs”, ces assises ont permis à l’organisation de valider son plan stratégique 2023-2027. 

“La Déclaration de Lomé” adoptée à l’issue des travaux vise à permettre aux Etats de renforcer la sensibilisation des populations contre les menaces et attaques terroristes, ainsi que l’extrémisme violent. Les médiateurs ont formulé des recommandations à l’endroit de l’Uemoa notamment celle d’appuyer davantage les projets de développement dans les zones à fort défi sécuritaire. L’association recommande aussi aux Etats membres, la coopération sécuritaire à travers la mutualisation des forces et des moyens. 

Au terme des trois jours de travaux, la délégation de l’AMP-Uemoa conduite par la présidente Awa Nana-Daboya a été reçue par le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé. Les échanges ont porté entre autres, sur la vision de l’association et l’état d’avancement des travaux.

Lire aussi:

Terrorisme et extrémisme violent : à Lomé, les parlementaires planchent sur l’implication de la jeunesse

Source : RepubliqueTogolaise.com