Décentralisation: les ressorts territoriaux des Communes bientôt connus

La deuxième réunion du Conseil National de Suivi de la Décentralisation (CNSD) s’est déroulée mercredi dernier à Atakpamé (158 km de Lomé). Présidée par, le premier ministre, M. Komi Selom Klassou, président national du (CNSD), cette rencontre a connu la participation des membres du gouvernement, du corps diplomatique, des présidents des institutions de la république, des parlementaires, des autorités administratives et traditionnelles.

La réunion avait pour objectif d’accélérer le processus de la décentralisation, en tenant compte des résultats déjà obtenus. Il s’est agi aussi d’échanger sur les ressorts territoriaux et chefs-lieux de communes.

Les participants ont donc eu à échanger autour des modules telles que : le projet du rapport de la première réunion du conseil national de suivi de la décentralisation et le suivi de l’évolution du processus de décentralisation : projet de ressorts territoriaux et chefs-lieux des communes cas de la région maritime.

Pour l’occasion, le Premier Ministre M. Komi Sélom Klassou, président de la CNSD, s’est réjoui de la tenue de ladite réunion.

« En siégeant à l’intérieur du pays en dehors de la capitale Lomé, nous collons la réalité factuelle à l’idée même de la décentralisation. Il en sera ainsi dorénavant afin qu’au cours du processus et dans le cadre du CNSD, nous puissions parcourir toutes les régions du Togo », a indiqué M. Klassou.

Evoquant, à l’occasion, la situation sociopolitique qui prévaut actuellement dans le pays, le Chef du gouvernement a invité chacun à travailler pour l’ancrage de la culture de paix, des valeurs démocratiques et de l’Etat de droit.

Le ministre de l’Administration Territorial, de la Décentralisation et des Collectivités locales Payadowa Boupkéssi a expliqué que la réunion d’Atakpamé a permis aux membres de la CNSD d’échanger les ressorts territoriaux des communes et permettre aux membres d’examiner les propositions du ministère afin que des recommandations soient apportées.

Pour rappel, l’Assemblée Nationale a voté la loi portant création de 116 communes dans le cadre du processus de décentralisation. L’article 2 de cette loi qui parle du ressort territorial de chaque commune demande que cela soit fixé par décret pris en Conseil des ministres. Mais un travail préalable est nécessaire pour éviter des difficultés.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.