Début d’une campagne nationale contre la violation des droits des enfants

Début d'une campagne nationale contre la violation des droits des enfants

(Togo Officiel) – Au Togo, la population est sensibilisée sur la non-violence, les abus et exploitation sexuels contre les mineurs. Une campagne nationale a été lancée il y a quelques jours dans ce sens, avec le concours du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF).

Initiée dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies relative aux Droits de l’Enfant (CDE) et de la politique de tolérance zéro sur les abus et exploitation sexuels, cette campagne vise à préserver les droits des enfants et à sanctionner les prédateurs. En effet, selon le directeur de cabinet du ministère de l’Action sociale Koffi Gani, 428 enfants dont 84 garçons ont été violés, 40 victimes d’inceste dont 3 garçons, et 245 d’exploitation sexuelle, en 2018. Plusieurs causes sont à l’origine de cette situation, dont le “développement exponentiel des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC)” et la “diffusion sur les réseaux sociaux des images de mineurs”.

Pour lutter contre le phénomène, différents mécanismes sont mis en place au Togo. Ainsi, un système intégré de protection des enfants et un Conseil Consultatif National des Enfants (CCNE) sont instaurés. Aussi, un numéro vert (1011) est mis à la disposition de la population pour dénoncer les auteurs de violation des droits des mineurs.

Source : RepubliqueTogolaise.com