Décès de l’inventeur nigérien Abdou Barmini

Le Niger vient de perdre un de ses inventeurs. Abdou Barmini, la quarantaine, est décédé il y a deux semaines.

Pour le jeune chercheur l’objectif était de contribuer à l’épanouissement des enfants nigériens en mettant à leur disposition un appareil éducatifs dans la mesure où il permet à l’enfant de comprendre un certain nombre de choses dans la vie tout en développant ses capacités intellectuelles.

Notre correspondant Himadou Amadou avait rencontré Abdou Barmini, quelques jours avant son décès pour parler de la particularité de son manège Made in Niger

D’après son concepteur, l’appareil peut fonctionner 24 h/24 avec de l’électricité et de l’hydraulique à basse tension.

Pour la mise en marche du dispositif, il y a un pupitre de commande qui permet à l’opérateur de manœuvrer. Une fois que l’appareil est lancé, la vitesse est électriquement variable.

L’enfant qui se trouve dans son siège se contente simplement d’appuyer un bouton.

Dans la manipulation, l’enfant a le libre choix d’aller en hauteur ; de descendre ou bien de tourner en bas.

Le dispositif comprend six (6) sièges de deux places chacun, soit douze personnes au total.

Abdou Barmini fait remarquer que toutes les dispositions sont prises pour garantir la sécurité dans chaque siège.

Les parents qui se bousculent autour du manège pensent que c’est un moyen de distraire leurs enfants à un prix tout à fait abordable.

Beaucoup des Nigériens sont capables de faire mieux que ce manège estime Abdou Barmini persuadé qu’avec un soutien fort de l’Etat, les ingénieurs du pays pourraient concevoir des appareils à l’aide de technologie purement nigérienne.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.