D3 : La commission de discipline frappe fort

19
D3 : La commission de discipline frappe fort

La Commission de discipline de la Fédération togolaise de football (FTF), dans son relevé des décisions disciplinaires du 27 septembre relatives à certains matches du championnat national de troisième division, n’est pas allée de main morte.

Pour « Faux dans les titres, escroquerie, tentative d’influence illégale des matches, soupçons de corruption », elle condamne l’arbitre fédéral Idrissou Nassirou à 12 ans d’interdiction d’exercer toute activité liée au football. Cette instance motive ce verdict lourd par les articles 8, 62.2 et 71.1 du code de discipline.

Le condamné doit en plus payer une amende de 500.000 FCFA. Abdoul Wayid Babayi, pour sa part, écope d’un blâme « pour imprudence ».

La Commission de discipline s’est penchée également sur le cas du match Tigre Noir FC vs Real de Djabou. Elle déclare « la perte du match en cause par pénalité, contre le club Tigre Noir FC, pour faux dans les titres, notamment la fraude sur l’identité ». Les trois points de la victoire sont donc revenus à l’équipe adverse.

Dans cette même affaire, Massiro Ibrahim, un joueur du club sanctionné, écope quinze matches de suspension….

Un autre match, celui ayant opposé US Glei à Koto FC. Après étude, l’instance prononce la perte du match contre US Glei « pour défaillance sécuritaire et interruption définitive du match en cause » et le condamne à une amende de cinquante mille « pour comportements inconvénients de ses supporters ». Le Commissaire au match, Memenyo Battah prend « six mois de désignation es qualité pour manquement grave aux mesures sécuritaires ».

Il faut ces genres de sanctions pour extirper les faussaires du football togolais.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here