Critiques acerbes avant un dialogue

Le leader de l’opposition togolaise, Jean-Pierre Fabre, a estimé vendredi que le président français Emmanuel Macron ‘est loin de nos réalités’.

Il commentait les propos du chef de l’Etat français le 29 novembre dernier sur France 24 qu’il n’a manifestement pas apprécié.

Ce dernier avait déclaré : ‘Il est importants dans ce pays comme dans quelques autres qu’il puisse y avoir un cadre électoral dans lequel les oppositions aient la possibilité de s’exprimer, d’aller devant les urnes avec un processus électoral qui doit faire l’objet d’un contrôle pour s’assurer de sa sincérité et permettre soit une confirmation démocratique, soit une alternance’.

Pour le chef de l’ANC, ‘ce que le peuple réclame maintenant, c’est le départ du Faure Gnassingbé, c’est le départ. Notre volonté, c’est que le pouvoir incarné par Faure Gnassingbé s’en aille’.

Et Jean-Pierre Fabre d’ajouter que ‘le président des français doit régler les problèmes des Français, pas ceux des Togolais’.

En dépit de ces critiques à l’endroit d’Emmanuel Macron et l’exigence de voir M. Gnassingbé quitter le pouvoir – son mandat s’achève en 2020 – un dialogue devrait s’ouvrir dans les prochaines semaines entre le pouvoir et l’opposition.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.