Crise dans l’éducation : le gouvernement promet un nouveau dialogue

Komi Klassou, premier ministre

Après concertation avec le Conseil National du Dialogue Social, le gouvernement a laissé entendre sa volonté d’ouvrir des discussions avec les syndicats des enseignants du Togo à partir du 11 janvier prochain.

Cette décision intervient alors qu’un préavis de grève plane déjà à l’horizon. «Les discussions avec les fédérations syndicales reprendront précisément le jeudi 11 janvier 2018» a confié jeudi le premier ministre Komi Selom Klassou, qui soutient que tel est le vœu du chef de l’Etat : résoudre tout contentieux par le dialogue.

Ces prochaines négociations visent à traiter d’une façon définitive les questions des primes, salaires, le cas des enseignants confessionnels, les enseignants volontaires du secteur public mais encore et surtout la mise à disposition de la copie du Statut Particulier détenue par le Premier Ministre.

Cette fois sera-t-elle la bonne ? L’avenir de milliers d’élèves en dépend.

A. Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.