Crise au Togo: Faure Gnassingbé pourrait se prononcer ce week-end à Tsévié

Les 28 et 29 octobre prochains représentent deux (2) grands jours pour le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR) au Togo. Créé en avril 2012, le parti de Faure Gnassingbé tient son congrès statutaire au stade municipal Dr Kaolo de Tsévié (35 km de Lomé).

La Guest star de ce premier congrès statutaire du parti, fils du Rassemblement du peuple togolais (RPT) sera sans doute le chef de l’État, dans un contexte de crise sociopolitique qui secoue le pays depuis le 19 août dernier.

Lire aussi: « Crise au Togo: quand un Imam fait sourire Faure Gnassingbé »

Le président sortant du parti UNIR par intérim qui n’est autre que Faure Gnassingbé, profitera-t-il de la tribune qui lui sera offerte pour dire un mot sur la crise ou va-t-il encore se terrer dans le silence ? C’est la grande question que beaucoup se posent.

En tout cas, s’il arrive que M. Gnassingbé aborde le sujet, il fera probablement des annonces allant dans le sens de l’ouverture d’un dialogue politique, comme l’ont recommandé l’Organisation des Nations Unies (ONU), le département d’État américain et le Quai d’Orsay, ou il choisira de mettre un coup d’accélérateur au référendum constitutionnel que son opposition rejette.

Pour information, le congrès des deux (2) prochains jours du parti UNIR est placé sous le thème « Unir nos énergies pour un développement harmonieux du pays ». A en croire le comité préparatoire de ce congrès, les délégués venus de toutes les préfectures du Togo, feront le bilan et mettront en place les instances du parti. Il sera aussi question d’exploiter les perspectives.

TogoWeb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.