Crimes rituels: arrêté, il avoue avoir sacrifié un homme pour être riche après le Ramadan

1037

Arrêté par la police de l’État d’Osun en possession d’une tête humaine et d’autres organes encore frais, Rasheed Ajibade, âgé de 38 ans, a déclaré qu’il comptait utiliser ces parties après la période de jeûne du ramadan pour des rituels afin de gagner de l’argent.

C’est au cours d’un contrôle à Osogbo, la capitale de l’État, que le trentenaire a été arrêté en possession d’une tête humaine et d’autres parties telles que les mains, les poumons, le foie et du sang conservé dans une bouteille.

Le suspect a été arrêté dans un SUV appartenant à son grand frère, si l’on s’en tient à ses propos. Il a déclaré aux journalistes que la victime a été tuée par son client, un certain Olorungbebe, qui voulait le rituel.

« Je suis devin et tradi-praticien. Il y a un homme, un autre devin, qui est venu me voir et m’a dit qu’il voulait accomplir un rituel d’argent. Je lui ai fait comprendre qu’il serait difficile d’obtenir le nécessaire pour le rituel mais il m’a assuré qu’il ramènerait le matériau lui-même », a-t-il déclaré. « Il est revenu d’Aagba mercredi matin avec des organes humains pour le rituel. Ces organes sont une tête, des mains, des organes internes et un v*gin, tous encore frais. Je ne savais pas qu’il ramènerait le nécessaire ce matin-là.

« Je lui ai fait comprendre que nous sommes en période de ramadan et qu’il devait attendre jusqu’à la fin du jeûne avant que je n’accomplisse le rituel. C’est ma toute première fois de faire ce genre de rituel d’argent bien que j’ai l’habitude de faire d’autres qui sont différents de celui-ci.

« Le monsieur m’a dit qu’il voulait faire un rituel d’argent et je lui ai fait part de la difficulté à trouver le matériau. Il m’a confirmé qu’il trouverait le nécessaire et il l’a fait. « Je suis musulman et je jeûne également ; même lorsqu’il a apporté les organes humains, je lui ai dit que le moment n’étais pas indiqué pour un tel « travail ».

« Il m’a alors fait part des nombreuses difficultés par lesquelles il passe et m’a supplié de l’aider à réaliser le rituel. Il ne voulait pas d’un rituel qui ne lui rapporterait pas une importante somme d’argent. Il voulait d’un rituel qui lui rapporterait des sommes faramineuses.

S’adressant aussi aux journalistes, M. Finihan Adeoye, commissaire de police de l’État, a confirmé l’arrestation du dénommé Olorungbebe.

Adeoye affirme que la victime, une femme, n’a pas encore été identifiée. « Nous mettrons certainement son complice aux arrêts. Nous voulons savoir comment et où il a obtenu ses organes, et voulons découvrir l’identité de la victime », a-t-il déclaré

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here