Cri de détresse des habitants de Lomé

7628

Le calvaire dure depuis trois jours de fortes pluies s’abattent sur la capitale togolaise. Plusieurs habitations, rues, routes sont inondées.

« Venez nous sauver ! Les routes, oui. Mais où sont les canalisations pour drainer les eaux vers les bas-fonds ? Nous sommes fatigués », a lancé un père de famille à Kégué-Zogbédji, une périphérie de la capitale.

Là, c’est la désolation (Cf. images). Même les nouvelles routes construites à coups de milliards de nos francs sont inondées. C’est l’exemple du carrefour Bodjona devenu impraticable.

Comme l’ironise un habitant rencontré ce matin à Bè, la capitale est devenue « l’eau-mé ». Pour sortir de sa maison et vaquer à ses occupations, il faut faire des détours. Mais c’est aussi avec tous les risques possibles.

I.K

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here