Covid : Pourquoi les décès sont rares parmi les vaccinés…

vaccination anti-covid

Les chiffres montrent le degré élevé de protection des vaccins contre la maladie et la mort, a déclaré l’ONS.

Sur plus de 51 000 décès de Covid en Angleterre entre janvier et juillet 2021, seuls 256 sont survenus après deux doses.

Il s’agissait pour la plupart de personnes à très haut risque de maladie du Covid-19.

Les chiffres montrent le degré élevé de protection des vaccins contre la maladie et la mort, a déclaré l’ONS.

Les vaccins ne sont pas efficaces à 100 % et il faut quelques semaines après votre deuxième dose pour obtenir la protection la plus complète.

Sur les 51 281 décès impliquant le Covid enregistrés en Angleterre entre le 2 janvier et le 2 juillet 2021 :

  • 640 (1,2 %) étaient des personnes qui avaient reçu les deux doses de vaccin
  • Ce total comprend les personnes qui avaient été infectées avant d’être vaccinées
  • Près de 458 décès (0,8 %) étaient des personnes décédées au moins 21 jours après leur deuxième dose
  • Seulement 256 décès (0,5 %) étaient des personnes qui étaient à la fois complètement vaccinées et qui ont eu leur premier test PCR positif au moins 14 jours après leur deuxième dose

Les décès survenant au moins deux semaines après la deuxième injection avec un premier test PCR Covid positif – ont tendance à se produire chez les plus vulnérables, les hommes et ceux dont le système immunitaire est affaibli, l’âge moyen étant de 84 ans.

Mais les chiffres globaux étaient très faibles – ils ne représentaient que 0,5 % de tous les décès dus au Covid-19 au cours des six premiers mois de l’année.

« Notre nouvelle analyse montre que, malheureusement, il y a eu des décès de personnes impliquant Covid-19 bien qu’elles soient complètement vaccinées. Cependant, nous avons également constaté que le risque de décès impliquant Covid-19 est beaucoup plus faible chez les personnes complètement vaccinées que chez celles qui ne le sont pas », dit Julie Stanborough, de l’ONS.

Parmi ceux qui sont décédés après deux doses, 13 % étaient immunodéprimés, 61 % étaient des hommes et plus de 75 % étaient cliniquement extrêmement vulnérables.

Au Royaume-Uni, 80 % des personnes âgées de 16 ans et plus ont reçu deux doses et près de 90 % en ont reçu une.

Étant donné que les vaccinations ont été proposées en priorité, les groupes à haut risque en premier – comme l’a conseillé l’organisme consultatif britannique sur les vaccins – il n’est pas utile de comparer le nombre de décès dans les groupes vaccinés et non vaccinés au fil du temps.

Alors que de plus en plus de personnes sont vaccinées, le nombre de personnes entièrement vaccinées infectées par le Covid qui en meurent ensuite augmentera également – bien que le taux de décès dus au Covid soient beaucoup plus faibles maintenant qu’ils ne l’étaient avant les vaccins.

Source : BBC Afrique

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.