Covid-19 au Togo: 8 mois de travail sans salaire pour les agents du 111

Au Togo, une partie des agents qui sont au cœur du dispositif de lutte contre la COVID-19 et surtout qui sont les soldats de la première heure vivent une situation déplorable. Ceci est le fruit des informations qui sont parvenues à notre rédaction. De quels agents s’agit-il exactement? Allons aux faits.

A LIRE AUSSI: Rencontre entre Faure et Macron à Paris: ce qu’ils se sont dit

D’après nos informations, les agents du 111, service dédié pour gérer les appels et les demande d’informations des populations concernant la pandémie à coronavirus tirent le diable par la queue. Qu’il vous souvienne, qu’au tout début de cette affaire de COVID-19, on ne faisait point de sensibilisation sans partager le numéro fétiche, le 111. On demandait à tout citoyen de le composer si celui-ci sent quelques signes liés à la maladie ou s’il est rentré en contact avec un cas positif ou s’il en connait. Ce service se charge de guider la personne. Bien évidement, ce n’est pas un système robotisé. Mais c’est bien des personnes, logées au ministère de l’Economie Numérique qui se tapent ce boulot fastidieux.

D’après des sources concordantes, ces agents viennent de boucler 8 mois sans toucher un centime. Malgré cette situation, ça murmure entre les agents mais, aucune action concrète n’est enclenchée, de peur de se faire virer tout simplement. Les informations qui nous parviennent font état déjà des mises à pieds qui seraient données à certains parmi eux qui ont osé réclamer leurs droits.

A LIRE AUSSI: «Le vaccin anti-covid peut entraîner un retard d’éjaculation»

Comment en est-on arrivé là? Les informations font état d’un manque criard de considération pour ce personnel qui fait sa part de boulot dans la lutte contre la pandémie. Déjà, il faut noter que du mois de mars 2020 à septembre 2020, ces agents ont travaillé sans un contrat formel. Et étaient payés par rapport aux humeurs de la hiérarchie. Ainsi, ils pouvaient faire deux à trois mois, avant de toucher leur paye.

Après avoir passé de juin à août sans salaire, un contrat leur a été présenté pour signer. Un contrat qui d’après nos informations ne précisaient rien sur le montant à payer. Ce qui était visible, c’était juste la durée du contrat qui est de six (6) mois, renouvelable. En septembre 2020, ils ont reçu la paye des trois (3) mois de travail. C’est-à-dire de Juin à août. Depuis septembre plus rien.

A LIRE AUSSI: Reckya et le pouvoir de Lomé: l’affaire de cache d’armes qui complique tout

Alors que les médecins eux perçoivent déjà en dehors de leurs salaires leurs primes de COVID, les agents du 111 eux de septembre à avril 2021 bouclent huit (8) mois sans salaire avant de parler de primes. Une situation invivable, quand on sait que les activités sont au ralenti, le niveau de vie lui devient chaque jour de plus en plus cher. Certains d’après nos informations croulent sous le poids des dettes en attendant qu’un jour l’employeur aura pitié d’eux pour leur donner leur paye et règler ces dettes.

Mais beaucoup de questions à se poser. Pourquoi cette différence de traitement entre des agents qui travaillent pour une même cause? Le premier des togolais, le Président Faure Gnassingbé est-il au courant? Où sont passés les milliards d’aides que le Togo a reçu de l’extérieur pour faire face à cette pandémie?

A LIRE AUSSI: Sérail: ce proche de Faure qui est l’homme le plus riche du Togo

Et enfin, qui bloque l’argent de ces agents qui ne demandent juste qu’à être payé, se sentir humain et bien faire leur travail ? Qui pour débloquer cette situation? Autant de questions qui jusqu’ici restent sans réponse.

Nous-y reviendrons !

La Rédaction

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.