Coup d’arrêt au marché de l’occasion ?

185

Une grande partie du parc automobile togolais est vieillissant. C’est un euphémisme. La plupart des véhicules d’occasion achetés au port de Lomé dépassent les dix ans ; au minimum.

Les autorités devraient officialiser la limite d’âge des voitures, des camions et des bus importés d’Europe. 

La douane s’y prépare avec des dispositifs d’évaluation.

On ignore pour le moment quelle sera l’âge maximum fixé.

Cette mesure existe dans de nombreux pays.

Lomé est devenu au fil des années le marché régional de revente des occasions venues d’Europe. Des milliers de voitures et de camions sont proposés à la vente sur des parcs installés à proximité du port.

Ce qui a fait le succès de ce marché, ce sont les prix imbattables par rapport à du neuf ou de l’occasion locale.

Peu de Togolais ont les moyens de s’acheter des voitures neuves et les crédits automobiles restent prohibitifs.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here