Côte d’Ivoire : Croyant être nommé ministre, un préfet se fait arnaquer plusieurs millions

47


Le remaniement ministériel effectué la semaine dernière, en vue de mettre en place un nouveau gouvernement, a semblé être une aubaine pour un membre du corps préfectoral de la localité de Prikro dans la région du lffou, rapporte Koaci.

Selon plusieurs informations concordantes reçues par le site, circulant dans un cercle restreint de la localité Anoh, l’un des représentants du chef de l’État dans la circonscription, aurait été approché par des personnes appelées “brouteurs” et s’adonnant parallèlement à des pratiques mystique, en vue d’une promotion à un poste ministériel à la faveur du remaniement qui était annoncé.

Ainsi, réussissant à convaincre le préfet de la perspicacité de leur travail, étant donné que ces “brouteurs marabouts”, comme de véritables vendeurs d’illusions, auraient en leur possession des véhicules de dernière génération et une allure très distinguée de haute personnalité, ont réussi à avoir la somme de 13 millions fcfa des mains de l’autorité préfectorale, lui promettant qu’elle sera sur la liste des ministres qui seront dans le nouveau gouvernement.

En possession de cette fortune, les faiseurs de roi, préférant ne pas attendre le jour du remaniement, auraient disparu de la ville sans crier gare.

Rassuré qu’il sera dans le nouveau gouvernement, notre gouverneur “ministre” qui aurait attendu en vain un probable appel de la présidence jusqu’au jour de la déclaration télévisée lui annonçant sa nomination, a été désillusionné constatant que son nom ne faisait pas parti des ministres, ni des secrétaires d’État nommés.

Constatant la supercherie dont il a été la cible, le gouverneur dans un état de fureur, aurait réquisitionné la gendarmerie pour mettre aux arrêts tous ceux qui s’adonnent au “broutage et maraboutage” à Prikro, action qui est bien remarquée par des habitants, à en croire des témoignages.

Enfin, jusqu’à présent, aucune information de la présence des faiseurs de ministre dans la localité, n’a été signalé. Menée dans une parfaite discrétion pour préserver son identité, l’enquête concernant l’arnaque sur l’autorité préfectorale est toujours en cours.

Avec Koaci

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here