Coronavirus au Togo: une bonne nouvelle pour les écoles privées

Les élèves en classe d’examen (CM2, 3ème, Première et Terminale) ont rerpis le chemin de l’école ce matin pour terminer l’année scolaire 2019-2020. Cette reprise des cours en présentiel portera sur une période de quatre (4) à (6) semaines.


Et sera consacrée aux cours de révision, de son soutien et de consolidation des programmes déjà réalisés afin de mettre chaque apprenant au niveau requis avant les différents examens nationaux.

A LIRE AUSSI:Les dates d’examen à l’Université de Lomé enfin connues

« Dans le souci de favoriser une reprise des cours dans la solidarité, la sérénité et la confiance, le gouvernement apportera tout son appui et son soutien aux acteurs et aux partenaires du système éducatif », précise M. klassou.

Il exhorte tous les apprenants en classe d’examen à se remettre à la tâche. « Le gouvernement réitère sa profonde gratitude à l’ensemble des acteurs et partenaires du système éducatif pour leurs efforts, leur engagement et sacrifice pour remporter la victoire comme le défi sanitaire lié au covid-19 et celui d’une éducation de qualité », a-t-il renchéri.

Le Premier Ministre a par ailleurs lancer un appel à la mobilisation et à la responsabilité de tous, personnel enseignant et d’encadrement, organisations syndicales, parents d’élèves, fondateurs et promoteurs des établissements privés laïcs, responsables des établissements confessionnels et toutes les personnes de bonnes volontés pour soutenir dans un élan de solidarité nationale et patriotique cette réouverture des écoles pour un heureux achèvement de l’année scolaire.

A LIRE AUSSI: Cours en ligne : seuls 18% des Togolais possèdent un ordinateur

Depuis la fermeture des établissements scolaires et des centres professionnels le 20 mars comme mesures prises par le gouvernement afin d’éviter la propagation de la covid-19, les écoles privées ont reçu un sérieux coup du non payement des écolages par les parents d’élèves ce qui a rejailli négativement dans les assiettes financières des fondateurs qui à leur tour n’ont pas pu honorer le payement des salaires aux enseignants depuis plus de deux mois.

Une situation qui a provoqué des remous au sein de la corporation pour non-assistance aux écoles privées pendant l’état d’urgence sanitaire. Pour porter

un peu d’eau au moulin et soutenir les écoles privées ; « le gouvernement a décidé d’alléger les charges fiscales des écoles privées pour les six mois à venir », a laissé entendre klassou sélom. Il faut rappeler que cette décision fait suite aux rencontres et échanges qui ont lieu avec les acteurs du monde éducatif.

Economie développement

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.