Contemplateur ou acteur de la démocratie ?

208

‘Avoir une carte d’électeur est un puissant moyen le jour venu d’aller voter ou pas. Mais un citoyen qui ne s’est pas inscrit sur les listes n’a pas le choix et ne fera que contempler le processus’, a déclaré dimanche sur Pyramide FM Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique.

Des propos marqués au coin du bon sens.

Le recensement électoral débute le 1er octobre dans la perspectives du scrutin législatif du 20 décembre prochain.

La coalition de l’opposition dénonce l’organisation de ce recensement. Ce qui fait réagir M. Bawara.

‘Notre opposition, du moins une partie, est restée constante dans son incohérence et dans son inconstance. Jamais, elle ne parviendra à prendre le pays en otage et à bloquer le processus électoral’.

Et le ministre de préciser qu’il n’y aura pas de cession de rattrapage. Autrement dit, tous les électeurs ne s’étant pas fait enregistrer dans les délais légaux ne pourront plus le faire après et ne pourront donc pas voter.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here