Conscience démocratique

La session ordinaire de l’Assemblée nationale a débuté mardi en l’absence d’une grande partie des députés de l’opposition

’55 ans après la création des instances parlementaires, c’est la première fois que nous vivons cet événement inédit’, a déploré Dama Dramani, le président du Parlement.

Un boycott également condamné par l’Union interparlementaire (UIP), dont le président assistait à la cérémonie d’ouverture en compagnie de délégations étrangères africaines.

En adoptant cette attitude, les élus de l’opposition se mettent en marge du droit et de la démocratie.

Lors de son message, M. Dramani a appelé à la concorde nationale.

En dépit des divergences politiques, toutes les filles et les fils du Togo doivent faire preuve de patriotisme afin de préserver les intérêts du bien commun’, a-t-il déclaré.

Republic Of Togo