Congo/ Lutte contre Ebola : un ex-ministre soupçonné de détournement d’argent


L’ex-ministre congolais de la Santé Oly Ilunga soupçonné de détournement de fonds alloués à la lutte contre Ebola en République démocratique du Congo a été “placé en garde à vue” à Kinshasa.

Le Dr Ilunga a été interpellé et « l’ordre a été donné de l’acheminer sous bonne escorte à la police où il a été placé en garde à vue. Il sera déféré le lundi 16 septembre 2019 au parquet général près la Cour de cassation », a indiqué le colonel Pierrot-Rombaut Mwanamputu, porte-parole de la police, dans un message à l’AFP.

Oly Llunga est soupçonné d’avoir détourné des fonds alloués à la lutte contre l’épidémie Ebola en République démocratique du Congo, qui a fait plus de 2 000 morts sur les 3 000 cas recensés.

Plus de 2 000 morts depuis 2018

La fièvre hémorragique Ebola, hautement contagieuse, provoque la mort d’entre 25 et 90 % des malades, selon l’organisation mondiale de la santé (OMS). Il n’existe ni traitement ni vaccin commercialisé, mais plusieurs pistes sont à l’essai. Elle se transmet par contact direct avec le sang, les secrétions corporelles (sueur, selles, etc.), par voie sexuelle et par la manipulation sans précaution de cadavres contaminés.

Il y a quelques semaines, les chercheurs ont annoncé qu’un vaccin et de nouveaux médicaments de pointe sont enfin disponibles.

 

Avec ouest-France

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.