Comment le GF2D a gagné le « prix BID » ?

0
400


La Banque islamique pour le développement (BID) a décerné, le 4 avril dernier, le « Prix BID » au Groupe de réflexion et d’action femme, démocratie et développement (GF2D) pour ses actions sur le terrain.

Ce 30 mai, les responsables du GF2D étaient face à la presse pour lui présenter le prix et expliquer les critères qui ont milité en faveur de leur distinction. Si la Banque islamique pour le développement a pu choisir cette ONG togolaise, c’est parce que, précise Noussoessi Aguey, sa Secrétaire générale, « d’abord nous avons une couverture nationale ».

« Aussi, utilisons-nous nos réseaux de parajuristes sur toute l’étendue du territoire pour travailler à la promotion et à la protection des droits de l’Homme. Nous faisons de la question de droit, une question de développement. Également le GF2D travaille avec les jeunes et les femmes en périodes électorales pour prévenir les conflits et promouvoir la coexistence pacifique », a-t-elle ajouté.

Ce prix doté d’une enveloppe de cent mille (100.000) dollars, servira à poursuivre les actions de promotion des droits humains et particulièrement ceux de la gent féminine et « intensifier nos actions sur le terrain, essentiellement dans le domaine de la prévention des conflits en impliquant de plus nos réseaux de parajuristes dans les mécanismes endogènes de prévention et de consolidation de la paix », promet la Secrétaire générale du GF2D.

A.H.

Source : www.icilome.com