Comment éviter l’écroulement des immeubles ?

42


L’effondrement partiel d’un immeuble de sept (7) étages au grand marché de Lomé, communément appelé Adawlato, le 1er juin dernier, est dû au nonn respect du permis de construire. Dorénavant, il y aura plus de contrôle dans le secteur, promet-on.

Les deux niveaux de la bâtisse écroulés début juin ont fait officiellement trois (3) morts et dix-huit (18) blessés. Il faut prendre des mesures nécessaires pour éviter ces genres de drames. C’est ce que fait transparaître le communiqué du Conseil des ministres tenu mercredi dernnier.

Selon le ministre des Infrastructures et des Transports, Ninsao Gnonfam, « à l’analyse des informations fournies par des professionnels de génie civil sur cette situation, des mesures rigoureuses et appropriées relatives au contrôle des permis de construire seront intensifiées afin de mieux garantir la sécurité de nos populations ».

Cette fois-ci, y aura-t-il un véritable contrôle dans ce domaine pour éviter des drames comme celui qu’on a connus le 1er juin dernier ? On ose croire le ministre.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here