Colloque international organisé par l’UL

25 ans après son adoption par référendum, la constitution de 1992 peut-elle répondre aux aspirations du peuple togolais ? Cette question sera le cadre d’échanges très animés lors d’un colloque organisé les 13 et 14 octobre prochains par l’université de Lomé (UL).

Faut-il retourner à la constitution de 1992 ? Faut-il passer à une nouvelle République ? Ou faut-il simplement adapter les textes en vigueur ?

Les débats poseront le problème.

Les participants (universitaires et membres de la société civile) échangeront sur les acquis, les faux-semblants, les dysfonctionnements autour desquels se jouent les pratiques politiques et constitutionnelles, indiquent les organisateurs.

Plusieurs personnalités sont annoncées parmi lesquelles Awa Nana Daboya, la présidente du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (Hcrrun), Dodji Kokoroko, président de l’UL, Edem Kodjo, ancien Premier ministre, Mgr Nicodème Benissan-Barrigah, président de la CVJR, évêque d’Atakpamé et Mohamed Ibn Chambas, représentant du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel.              

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.