Colloque international organisé par l’UL

0
285

25 ans après son adoption par référendum, la constitution de 1992 peut-elle répondre aux aspirations du peuple togolais ? Cette question sera le cadre d’échanges très animés lors d’un colloque organisé les 13 et 14 octobre prochains par l’université de Lomé (UL).

Faut-il retourner à la constitution de 1992 ? Faut-il passer à une nouvelle République ? Ou faut-il simplement adapter les textes en vigueur ?

Les débats poseront le problème.

Les participants (universitaires et membres de la société civile) échangeront sur les acquis, les faux-semblants, les dysfonctionnements autour desquels se jouent les pratiques politiques et constitutionnelles, indiquent les organisateurs.

Plusieurs personnalités sont annoncées parmi lesquelles Awa Nana Daboya, la présidente du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (Hcrrun), Dodji Kokoroko, président de l’UL, Edem Kodjo, ancien Premier ministre, Mgr Nicodème Benissan-Barrigah, président de la CVJR, évêque d’Atakpamé et Mohamed Ibn Chambas, représentant du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel.              

Republic Of Togo