Christophe Tchao : ‘Nous ne dormons plus la nuit’

La crise politique que traverse le Togo depuis le 19 Août dernier n’épargne personne. Et ce n’est pas les adeptes du régime RPT-UNIR qui diront le contraire.

Vendredi, lors du débat public initié par WANEP-Togo, Christophe Tchao, Président du groupe parlementaire UNIR, a fait quelques révélations croustillantes.

A l’en croire, lui et ses collègues, inconditionnels du régime des Gnassingbé, ne dorment plus la nuit. Ils sont victimes de menaces et de harcèlement de tout genre par téléphone.

« On a publié nos noms et nos contacts sur les réseaux sociaux. On ne dort plus la nuit… A tout moment, ce sont des messages de menaces, d’insultes et d’intimidations », a révélé Christophe Tchao

Le président du groupe parlementaire UNIR a précisé que les menaces ne sont pas l’apanage d’un seul camp. Et poussant le bouchon un peu loin, il a dénoncé le silence des leaders de l’opposition face à leur situation.

« Nous sommes aussi victimes de violences. Mais aucun leader de l’opposition n’a levé le doigt pour condamner ces faits. Il faut que nous évitions l’intolérance politique », a-t-il ajouté.

Sa prise de position en faveur du Prince de Lomé II n’est plus à démontrer. « Si le pays brûle, nous brûlerons avec… », avait-il dit.

KG.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.