Chine: enquêtes sur les tout-premiers bébés génétiquement modifiés

134

C’est ce jeudi (29 novembre) que sera rendue la décision sur les avancées scientifiques et chnologiques du professeur He Jiankui qui affirme avoir crée des tout-premiers bébés au monde génétiquements modifiés.

Décision très attendue après la séance de question-réponses mercredi entre des scientifiques chinois et étrangers sur les recherches du professeur chinois.

Dans une vidéo en ligne publiée lundi, il a annoncé que des jumelles immunisées contre le VIH étaient nées en bonne santé il y a quelques semaines et qu’elles avaient été conçues grâce à la fécondation in vitro. Elles ont également reçu un traitement spécifique l’infection par le VIH-Sida.

L’Union chinoise des sociétés des sciences de la vie et le comité d‘éthique de l’Académie chinoise des sciences (CAS) ont déclaré que ses recherches sur les bébés génétiquement modifiés sont en conflit avec les principes moraux et éthiques.

“Je pense toujours que la déclaration que nous avons faite à la fin de la dernière réunion, selon laquelle il serait irresponsable de poursuivre toute recherche clinique de l‘édition du génome à moins que, et jusqu‘à ce que les problèmes de sécurité aient été traités, en accord avec un consensus de société qui est fondamentalement, un processus ouvert, qui n’a pas eu lieu serait toujours considéré comme irresponsable “. S’est montré indigné David Baltimore, lauréat du prix Nobel de physiologie/de médecine et président du comité d’organisation du sommet.

Le professeur Jiankui a expliqué que huit couples – composés de pères séropositifs et de mères séronégatives – s‘étaient volontairement inscrits pour participer à cette expérience.

Selon lui, l‘étude avait été soumise à un journal scientifique pour examen, bien qu’il n’ait pas nommé le journal.

Malgré les explications du scientifique, les chercheurs et les scientifiques présents ont pour la plupart maintenu leurs doutes et leurs préoccupations.

Le scientifique a également annoncé une “autre grossesse potentielle” d’un embryon à modification génique était en cours, mais pour l’instant, au tout début du processus.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here