http://gtaassurancesvie.tg

Le bras de fer diplomatique entre Rabat et Alger s’est déplacé sur le terrain sportif avec la décision du Maroc de renoncer vendredi à un tournoi de football africain en Algérie, faute d’avoir reçu l’autorisation des autorités algériennes pour s’y rendre en avion.

La sélection marocaine censée participer au Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de football à Constantine (nord-est de l’Algérie) a quitté en début d’après-midi l’aéroport Rabat-Salé où l’équipe attendait le feu vert d’Alger pour décoller, selon un photographe de l’AFP sur place.

Les joueurs et l’encadrement de l’équipe U23 (moins de 23 ans) sont remontés dans un autocar après avoir patienté dans le salon d’honneur de l’aéroport depuis le début de la matinée.

Alger a fermé le 22 septembre 2021 son espace aérien à tous les avions civils et militaires marocains après avoir rompu ses relations diplomatiques avec Rabat.

« Il est très malheureux de priver l’équipe nationale marocaine, qui se préparait sérieusement depuis six mois pour participer au CHAN et défendre son titre », a déploré le président de la Fédération marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa.

« Il est malheureux que l’équipe reste des heures durant à l’aéroport en attendant l’autorisation pour prendre part à une compétition africaine », a ajouté M. Lekjaa en recevant le patron de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, et le président de la Confédération africaine (CAF), Patrice Motsepe.

« affaire de souveraineté »

Ces derniers sont arrivés à l’aéroport au même moment d’Alger, où ils ont assisté jeudi à l’inauguration d’un nouveau stade à l’occasion du CHAN, avant le tirage au sort à la mi-journée du Mondial des clubs, qui doit se dérouler au Maroc du 1er au 11 février.

« Cela m’attriste, je veux que le Maroc aille en Algérie, je veux que ces jeunes garçons représentent le peuple marocain et l’ensemble de l’Afrique. J’ai passé les derniers jours à faire tout mon possible », a déclaré M. Motsepe aux journalistes, précisant que le gouvernement algérien en avait fait « une affaire de souveraineté ».

Jeudi soir, le ministère marocain des Affaires étrangères avait fait savoir que la sélection marocaine prendrait part au CHAN en Algérie après que la fédération de football (FRMF) eut annoncé plus tôt l’annulation de sa participation en raison de la fermeture de l’espace aérien algérien aux avions marocains.

La FRMF avait saisi la Confédération africaine de football (CAF) pour obtenir une autorisation de voyager auprès des autorités algériennes.

La CAF avait informé la FRMF le 22 décembre qu’ »une autorisation de principe avait été obtenue« , selon un communiqué de la fédération marocaine.

Il n’a pas été possible d’obtenir confirmation auprès des autorités algériennes.

Dans un climat de tensions permanentes, les deux frères ennemis du Maghreb s’opposent sur l’épineux dossier du Sahara occidental et à propos du rapprochement, notamment sécuritaire, ces derniers mois entre le Maroc et Israël.

Alger soutient les indépendantistes sahraouis du Front Polisario, au grand dam de Rabat, et défend ardemment la cause palestinienne.

Le Maroc et Israël ont normalisé leurs relations diplomatiques après la reconnaissance en décembre 2020 par le président américain Donald Trump — juste avant la fin de son mandat — de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

Ce conflit non résolu oppose depuis près de 50 ans le Maroc au Polisario. Le mouvement indépendantiste réclame un référendum d’autodétermination sous l’égide de l’ONU tandis que le Maroc qui contrôle de facto 80 % du territoire, promeut une autonomie sous sa souveraineté.

Le CHAN se tient du 13 janvier au 4 février en Algérie.

Les jeunes espoirs des Lions de l’Atlas, ont remporté les deux derniers CHAN — tournoi réservé aux joueurs disputant les championnats nationaux — en 2021 et 2018.

Leurs aînés se sont brillamment illustrés lors du dernier Mondial en devenant la première équipe africaine et arabe à atteindre les demi-finales de la prestigieuse compétition.

Avec africanews