CAN Maroc 2022 : LES EPERVIERS DAMES N’ONT PAS DÉMÉRITÉ

2 défaites, 1nul, 9 buts encaissés, 3 buts marqués voilà le bilan du parcours des Eperviers dames à la CAN Maroc 2022. La compétition continue mais sans nos ambassadrices. La faute à une équipe zambienne qui a été plus forte que nos joueuses dans tous les compartiments. Le Togo a été méconnaissable hier contre l’équipe zambienne confirmant son *statut de l’équipe inexpérimentée*. Néanmoins il faut titrer chapeau à cette jeune équipe togolaise.

Même si elle était battue par deux fois 4-1 notamment contre la Tunisie, puis la Zambie, il faut être de mauvaise foi pour dire que l’équipe du Togo n’a pas du *potentiel*. Ouvrez les yeux! Les togolais ont découvert assez de joueuses talentueuses au sein des Eperviers dames. Nous espérons que ces jeunes joueuses qui se sont individuellement bien illustrées lors de cette CAN feront la convoitise au niveau des recruteurs.

Ma grande prière c’est que ce parcours leur sert de *tremplin*. Que l’équipe du Togo ait le niveau de cette compétition ou non ce qu’on peut retenir c’est qu’ *elle n’a pas été ridicule* comme certaines dans l’histoire de cette compétition (6-0, 8-1, 9-0). Même si le Togo avait battu le cameroun, la Zambie et se qualifiait pour les quarts, cela ne passera pas de l’éponge sur des *manquements graves* constatés au niveau de nos jeunes filles. Au début, bon nombre de togolais ne soutenaient pas cette équipe.

Ils s’attendaient surtout contre le cameroun à un score *Mississipi Missouri*, mais tout ce monde était resté *bouche clouée* après le match. Les mêmes personnes avaient souhaité une défaite du Togo contre la Zambie pour qu’on leur donne raison de leur *sorcellerie*. Je comprends ceux qui disent que le Togo pouvait faire mieux que ça. C’est parce qu’ils ne connaissent pas l’histoire du football féminin. Ce n’est pas au cour de la CAN qu’il faut dire que les Eperviers dames pouvaient mieux faire.

*Vous ignorez le niveau du football féminin au Togo par rapport aux autres nations de cette compétition*. Il ne fallait pas attendre la CAN pour critiquer l’équipe. *Il fallait plutôt s’en prendre aux décideurs qui ont horreur de la politique sportive*.Tout ce beau monde qui tire flèches devait savoir que KAÏ TOMETY ne pouvait pas faire du miracle. Elle a fait avec les moyens qu’elle dispose.

*Dans une guerre, on ne peut pas avoir un mental d’un soldat russe, quand on ne possède pas la bombe atomique*. Nous savons tous que nos jeunes filles manquaient de l’expérience donc c’est normal qu’un match nul contre le cameroun soit célébré comme une victoire. Pourquoi les gens veulent qu’on pleure pour avoir fait match nul avec le cameroun ? *Le Togo était-il favori de cette compétition ? Soyons réaliste*.

Le rêve dans l ‘amateurisme n’est plus rêve. C’est du folklore. Les togolais se réjouissent parce qu’ils ne s’attendaient à cet exploit des Eperviers dames pour leur première participation à la CAN. Accuser ces Eperviers dames de n’avoir rien foutu, d’avoir participé à cette compétition avec un mental de perdant c’est faire preuve de la méconnaissance des problèmes du football togolais: le manque de vision. *En principe, celui qui connaît le niveau du championnat féminin au Togo ne devait remettre en cause le parcours des Eperviers dames à cette CAN*.

Nos jeunes filles ne pouvaient pas faire miracle si elles n’ont pas le niveau de leurs adversaires. Il faut être honnête et leur jeter de fleurs, leur mettre en confiance pour les échéances à venir. Le plus important c’est qu’elles n’ont pas démérité. Elles ont fait de leur mieux. Ces jeunes filles sont à encourager et non critiquer. Je pense que le coach a pris note de plusieurs irrégularités. Beaucoup de choses doivent être corrigées. Je réitère que pour une première participation ces jeunes joueuses sont à féliciter.

*Le Togo n’a jamais participé une compétition de la CAF avec un mental de gladiateur parce que le pays pour des raisons que tout le monde sait ne s’est jamais bien préparé pour remporter une compétition. Ce n’est pas aux Eperviers dames qu’il faut demander des miracles*. Moulepossiblooo.

Anani Fifa

Source : icilome.com