Buzz : jetée en prison, l’influenceuse Ménélita dans le tourment

Publicités

« Qui tue par l’épée meurt par l’épée », a-t-on dit ? En tout cas, c’est Aristo le Blédar qui devrait boire du petit lait en ce moment, car quelques mois après avoir été mis sous les verrous suite à une plainte de Ménélita, c’est cette dernière qui se serait retrouvée derrière les barreaux…

Lire aussi : People: quand l’influenceuse Emma Lohoues se fait racketter en cachette

Alors qu’elle est désormais loin – très loin – des réseaux sociaux dont elle en a fait son terrain de chasse favori, Ménélita n’est plus en état de blâmer ni de blesser personne. Au lieu de cela, c’est son mari, Hermann, qui est intervenu en son nom, non pas pour cracher du venin, mais faire son Mea Culpa, publiquement.

Publicités

« Parfois les mots dépassent la pensée, blessent nos amis les plus chers. Parfois les mots font mal, parfois les mots font des maux. (…) Je viens par ce post vous demander pardon pour toutes les erreurs commises par ma femme, le fait de porter atteinte à l’honneur de certains vidéastes sur la toile togolaise. Je demande pardon du fond de mon cœur et je culpabilise tellement de n’avoir pas pu le faire plus tôt », s’excuse ainsi le mari de Ménélita sur la page officielle Facebook de son épouse.

Publicités

« Comme tout mari, vous savez bien que j’ai des devoirs envers ma femme comme la protéger et la soutenir en public. Aujourd’hui je ne veux plus vous cacher le fait que j’ai toujours fait des reproches à ma femme toujours en Inbox et même parfois elle avoue devant la caméra certaines de ses actions que je n’ai pas aimées. Je lui ai toujours reproché des choses en coulisses parce que je me disais que je n’avais pas le droit de dénigrer ma femme en public. Car je me sentais dans le devoir de toujours la soutenir aux yeux de tout le monde mais sachez que derrière la caméra ça n’a pas été toujours ainsi », poursuit Hermann.

Lire aussi : Affaire d’influenceuse : une togolaise affole la toile « presque » nue [photos]

« Je veux aussi vous avouer que Mélénita n’a jamais été une mauvaise personne : ce réseau social a métamorphosé ma femme de sorte qu’aujourd’hui je me rends compte de l’erreur que j’ai faite de ne jamais lui avoir fait de reproches en public. Pardonnez mes erreurs, calmez votre colère et votre douleur. Je demande pardon à tous ceux que Mélénita a offensés et blessés – si vous me permettez de citer certains noms : Chantal Cœur Blanc, La vérité sans Pression, Togbévi Kpessé, Paparazi Lion, et Tonton Loht dit Koffi Koffi de LBN. Je vous prie de pardonner Mélénita. Toute la famille vous demande pardon. (…) Que Dieu vous guérisse de vos blessures causées par ma femme », conclut-il en ces termes.

Et Aristo le Blédar dans tout ça, il n’a pas droit lui à des excuses ? Ou alors Ménélita ne l’a pas offensé lui ? Ou encore il n’a eu que ce qu’il a mérité ? Soit. L’intéressé ne manquera pas d’y aller de son grain de sel.

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.