Burkina Faso: triple attaque contre les forces de sécurité dans l’est du pays

146

Selon la police nationale, ces attaques ont eu lieu entre 22h et minuit samedi 16 juin. C’est le poste de contrôle de l’office national de sécurité routière de Tindangou située dans la province de la Kompienga, à 120 kilomètres de la ville de Fada N’Gourma, qui a été la première cible des assaillants. Au cours de cette attaque, un policier a été tué.

Au même moment, le commissariat de police et la brigade de gendarmerie de Comin-Yanga, situés à 50 km de Fada N’Gourma, dans la province du Koulpelogo, subissaient également des attaques. Selon la police nationale, les forces de sécurité ont opposé une résistance aux assaillants, ce qui les a mis en déroute. Un assaillant a été abattu à l’intérieur du commissariat. Les autres ont réussi à prendre la fuite.

A la brigade de gendarmerie de Comin-Yanga, on ne déplore aucun blessé dans les rangs de forces de sécurité, mais un important lot de matériel a été emporté par les agresseurs, dont des armes, des motos et au moins un véhicule, selon une source sécuritaire.

Cette triple attaque intervient un mois après une opération conjointe des forces de sécurité du Bénin, du Togo, du Ghana et du Burkina Faso dans cette partie du pays.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here