Brouille au sein de l’Eglise catholique: le sort de Mgr Kpodzro en discussion

Plus rien ne va entre le clergé catholique togolais et la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK). Ce, suite aux accusations portées par les premiers responsables de cette dynamique, à savoir Mgr Kpodzro et Dr Agbéyomé, contre l’archevêque métropolitain de Lomé, Mgr Barrigah.

Selon ces responsables Mgr Barrigah aurait été mandaté par Faure Gnassingbé pour jouer des négociations en coulisse entre Agbéyomé et le pouvoir suite au contentieux électoral né des résultats de la dernière élection présidentielle.

A LIRE AUSSI: La vie secrète de Faure Gnassingbé hors du Palais présidentiel!

Des accusations rejetées par le clergé catholique du Togo par la voix du Père Affognon qui a donné la version des faits du clergé à travers une note relayées par plusieurs médias.

Suite à cette note, Mgr Kpodzo est revenu à la charge en demandant à « son fils » Mgr Barrigah de dire la vérité.

« Voudras donc tu insinuer que je serais en train de mentir dans ton compte en affirmant que tu as envoyé feu le Père Etienne AMOUZOU me porter la lettre dans laquelle tu m’informais du rôle de médiateur dont t’aurais chargé le pouvoir sortant de Faure GNASSINGBE, par l’intermédiaire de Gilbert BAWARA et l’ancien ambassadeur Français au Togo, Marc VIZI, en vue de trouver une sortie de crise amiable au contentieux post-électoral né des résultats controversés du scrutin du 22 février 2020 » ? lit-on dans la dernière lettre de Mgr Kpodzro à Mgr Barrigah.

A LIRE AUSSI: Grosses primes, salaire mirobolant… voici ce que gagnent nos opposants

Malgré les sorties médiatiques du Père AFFOGNON au cours de ces dernières semaines, rien ne semble bouger dans le bon sens entre les deux parties au point où le clergé a trouvé necessaire de convoquer une session extraordinaire la semaine prochaine.

« Pour éviter la dislocation totale et la perte des fidèles, la haute autorité religieuse a ainsi pris la mesure du danger en convoquant une session extraordinaire la semaine prochaine dans le but d’essayer de redorer l’image de l’Eglise auprès des togolais très affectés par le spectacle désolant des déclarations outrageuses et des propos accablants de l’archevêque émérite sur ses cadets et autres serviteurs de DIEU », apprend-on.

A LIRE AUSSI: Sérail: ce proche de Faure qui est l’homme le plus riche du Togo

Vivement que cette session extraordinaire convoquée par le clergé permettra de trancher cette affaire une fois pour de bon, pour la lutte que mène le peuple togolais depuis des décennies et aussi, pour les fidèles catholiques qui sont, pour la majorité, frustrés par cette affaire.

Togoactualité

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.