Brigitte Adjamagbo : « Nous allons libérer ce pays »

0
496

Malgré l’entêtement du régime en place qui continue le processus électoral (comme si de rien n’était), avec la mise en place de la CENI, Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson reste convaincue d’une chose : le Togo sera libéré du joug de la minorité.

Dans un entretien accordé à notre Rédaction, la Coordinatrice de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition indique que la répression barbare et sanglante des populations déterminées à faire partir le régime RPT/UNIR, n’aura pas raison du combat.

« Je ne pense pas que c’est à coups de bastonnades, des tortures et même de la fusillade qu’on fera taire ce mouvement », a-t-elle dit. Plutôt, selon elle, ces violences qu’on inflige au peuple togolais, loin de le décourager, le galvanise.

Et, la lutte continuera quelle que soit la situation qui se présente. « Ceux qui tomberont, tomberont. Mais le mouvement continuera dans l’intérêt de tous. Parce que si nous nous taisons aujourd’hui, tôt ou tard, il y aura un nouveau rebondissement. Les Togolais sont des êtres humains comme les autres êtres humains. Nous aspirons à la liberté et au bien-être. Nous ne sommes pas différents des autres peuples de la sous-région qui nous entourent », souligne-t-elle.

Puis de lancer, très sûre d’elle : « Nous allons libérer le Togo ». Puisque selon Mme Kafui Adjamagbo, Dieu est dans cette lutte.

I.K

www.icilome.com