Bientôt 80% des malades traités sous ARV

L’ONUSIDA salué vendredi les efforts accomplis par le Togo pour lutter contre la pandémie.

Sur les 100.000 Togolais développant la maladie, 55% d’entre-eux sont sous traitement ARV (antirétroviraux). Un traitement totalement gratuit qui devraient bientôt atteindre une couverture de 80%/

La vision d’ici à 2020 est de parvenir à un Togo sans Sida en évitant les nouvelles contaminations chez les jeunes et par la transmission de mère à enfant.

Les nouvelles infections ont baissé de plus de 70% dans la population générale en 2016, selon le Conseil national de lutte contre sida.

La prévalence est de 1,7% chez les hommes et de 3,1% chez les femmes. Mais elle évolue selon les régions ; plus élevée en milieu urbain qu’en zone rurale.

Les autorités sanitaires poursuivent leurs campagnes d’information et de dépistage. La prochaine aura lieu le 28 novembre à Tabligbo (75 km de Lomé) ; 40.000 personnes sont concernées. Elle s’accompagnera de la distribution de 500.00 préservatifs.

Le combat contre le sida coûte à l’Etat plus de 10 milliards de Fcfa chaque année.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.