Bénin-Togo : A chaque pays sa priorité !

« Au moment où le Bénin célèbre ses héros, au Togo, l’on célèbre la bière au carrefour GTA ». C’est la pertinente remarque faite par Veille Citoyenne Togo, une organisation de la société civile à propos de la bouteille de bière majestueusement dressée en plein cœur de Lomé, au Carrefour GTA. Cela dénote aussi l’ambition des dirigeants pour leur pays.

Pendant qu’au Bénin, les dirigeants, à travers des stèles érigées en l’honneur des héros nationaux pour amener la jeunesse béninoise à s’intéresser et à connaître l’histoire de leur pays, au Togo, on fait plutôt la promotion de la beuverie. On ne serait pas étonné que les jeunes togolais se tournent vers la chose éthylique pour devenir plus tard des suppôts de Bacchus. Grâce au leadership éclairé du jeune président Faure Essozimna Gnassingbé.

« De par son positionnement, en face de la présidence de la République, c’est une statue qui est appelle à symboliser le peuple des amazones, une statue qui est appelée à marquer la ville. Une ville a besoin de repères et les deux participent au récit national il y aura la stèle qui va raconter ce à quoi cette statue est destinée. Cela nous amène à apprendre l’épopée des amazones et enfin la place de la femme », expliqua l’architecte béninois Luc Gnacadja.

Les Amazones ont joué un rôle prépondérant dans le royaume de Dahomey, l’actuel Bénin. Protectrices du roi Ghezo, qui a régné sur le Dahomey de 1818 à 1858, elles ont formé une troupe d’élite, lui jurant fidélité jusqu’à la mort. Ces redoutables gardes du corps féminins étaient souvent recrutées à l’adolescence par le roi pour leur force et leur beauté mais aussi parce que la main-d’œuvre était de plus en plus rare en raison de la traite européenne des esclaves.

Pour le ministre de la Culture et des Arts, la stèle représente la figure de l’héroïsme féminin béninois, du courage, de la splendeur, de la bravoure de Béninoises d’hier qui ont su défendre les frontières d’un royaume et qui aujourd’hui continuent de défendre les frontières d’une République.

Au Togo, manifestement les dirigeants actuellement n’ont aucun héros à célébrer. Donc ils préfèrent faire la promotion de la bière. Dont acte !

Source: Liberté Togo

Source : icilome.com