Baisse des tarifs roaming : signature d’un protocole d’accord de free roaming entre le Bénin et le Togo

0
373

Les consommateurs du Togo en voyage au Bénin et ceux du Bénin au Togo pourront bientôt communiquer en situation de déplacement dans les deux pays à moindre coût. Les Togolais en déplacement au Bénin, tout en conservant leur SIM, pourront communiquer comme s’ils étaient résidents au Bénin et vice versa.

En effet, pour mettre en œuvre le règlement C/REG.21/12/17 portant sur l’itinérance communautaire sur les réseaux de communications mobiles à l’intérieur de l’espace CEDEAO, un protocole d’accord bilatéral de free roaming, a été signé ce 18 octobre 2023 à Lomé, entre M. GUEDEGBE Coovi Hervé, Secrétaire Exécutif de l’ARCEP Bénin et M. GALLEY Michel Yaovi, Directeur Général de l’ARCEP Togo.

Cet accord vient renforcer les bonnes relations que le Togo entretient en matière de communications électroniques avec son voisin de l’UEMOA le plus proche. Sa signature est intervenue après deux jours de travaux entre les deux régulateurs et des représentants des opérateurs mobiles des deux pays, notamment MTN Bénin, Moov Africa Bénin, CELTIS Bénin, Togo Cellulaire et Moov Africa Togo.

L’accord ne se limite pas seulement aux services voix et SMS en situation de roaming mais aussi à l’internet mobile, ce qui est une avancée majeure. Il comprend également un encadrement des tarifs des communications internationales entre les deux pays.

L’effectivité de sa mise en œuvre dès le 1er janvier 2024, se traduira par une baisse très significative des tarifs pour les services en situation de roaming et les communications internationales.

En effet, lorsqu’un Togolais en visite au Bénin reçoit un appel sur son numéro mobile du Togo, il est facturé à 240 Fcfa par minute. Avec le protocole signé, désormais, cette réception d’appel est gratuite durant les trente premiers jours consécutifs de son séjour.

En ce qui concerne les émissions d’appel en situation de roaming, une minute d’appel vers un réseau béninois coûtera dorénavant, pour un Togolais en visite au Bénin, 60 Fcfa au lieu de 300 Fcfa à ce jour. D’autre part, une minute d’appel vers le Togo pour un Togolais en visite au Benin coûtera 90 Fcfa alors qu’il pouvait atteindre 1393 Fcfa, soit jusqu’à 15 fois moins cher.

Pour les services internet mobile, le consommateur togolais en visite au Bénin est facturé à au plus 2,2 Fcfa le Mo alors qu’à ce jour, il paie jusqu’à 8000 Fcfa le Mo, soit 3600 fois moins cher.

Au-delà de la baisse des tarifs de roaming, les travaux ont permis de faire baisser aussi les tarifs des communications internationales entre les deux pays qui sont désormais plafonnés à 90 Fcfa la minute alors qu’à ce jour, le tarif international du Togo vers le Bénin pouvait atteindre 225 Fcfa.

Tout en se félicitant de ces baisses de tarifs pour les consommateurs même au-delà des frontières, l’ARCEP poursuivra ses efforts afin de signer des accords similaires avec d’autres pays de l’espace communautaire dans le cadre de la mise en œuvre du règlement de la CEDEAO.

Source : icilome.com