Badougbé : le MMLK condamne les violences des forces de sécurité

0
314

Jeudi dernier, les forces de l’ordre ont fait une descente à Badougbé (préfecture de Vo) pour traquer les vendeurs de l’essence de contrebande Boudè. Comme toujours, la « cohorte de personnes armées » a passé à tabac les populations. Une atteinte aux droits de cette population.

Dans un communiqué, le MMLK du Pasteur Edoh Komi, condamne « les actes de violences de répressions qui sont toujours commis non seulement sur les trafiquants mais aussi sur les présumés innocents, tient à rappeler aux citoyens que ce commerce reste et demeure interdit et par ricochet dangereux pour notre société même s’il continue de résorber une partie du chômage et lutte contre la pauvreté ».

Pour freiner ce phénomène des solutions idoines doivent être trouvées. Bastonner ces populations et brûler les bidons d’essence sur le Lac Togo à chaque ne font qu’accroitre les tensions dans ce milieu. Ainsi, le MMLK « demande aux autorités Togolaises de s’inspirer des voies de solutions des autres pays de la Sous-région ».

M E

Source : www.lomechrono.com