Awa Nana à Atakpamé : Le Préfet Akakpo Edoh impose le silence à la population 14 août 2017

412

Awa Nana à Atakpamé : Le Préfet Akakpo Edoh impose le silence à la population                                                                             14 août 2017
Par Serge Lemask, togo-online.co.uk
Awa Nana et ses collaborateurs continuent la tournée nationale pour disent-ils, recueillir l’avis des populations sur les réformes. Ce lundi, la commission est à Amlamé et va rencontrer la population d’Atakpamé dans l’après-midi, apprend-on.

Selon les comptes-rendus des rencontres, les populations des différentes localités du pays n’ont pas rendu la tâche à Awa Nana et
les autres membres de ladite commission. Pour cela, le préfet de l’Ogou, Akapko Edoh a décidé de procéder à sa manière en choisissant ceux qui prendront part à la rencontre.

Nos confrères de Victoire Fm révèlent que ce dernier a contre toute attente limité le nombre de participants. Or, les populations d’Atakpamé attendaient impatiemment cette rencontre avec la commission pour revenir sur les tragiques évènements de 2005 dont elles accusent le tristement Major Kouloum d’en être le principal auteur.

En plus des rapports de certaines associations de défenses des droits de l’homme, des témoins le citent dans la plupart des tueries à
Atakpamé. Mais curieusement, Kouloum n’a été jamais inquiété mais bien au contraire fait la fierté du champion d’UNIR Faure Gnassingbé. En Témoigne sa décoration en avril dernier pour « service rendu à la nation ».

Maintenant que la parole devrait être donnée à ces populations pour s’exprimer, le préfet de l’Ogou Akapko Edoh leur impose le silence. Comme le dirait l’autre, cela ne peut se passer qu’au Togo, un pays atypique !

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here