AUDIO/ La coalition des 14 lève le voile sur certains points qui font l’objet de débat dans les réseaux sociaux.

Dans une interview exclusive, l’honorable Nicodème Habia lève le voile sur certains points critiques qui font l’objet de débat dans les réseaux sociaux. Plusieurs togolais évoquent depuis un moment l’idée d’un gouvernement d’union nationale avec la participation de l’opposition pour opérer les reformes.

Le représentant de la coalition des 14 partis en tournée aux Etats-Unis d’Amérique reste sceptique à cette idée et la balaie d’un revers de la main, arguant que l’objectif de la coalition n’est aucunement une quelconque entrée au gouvernement d’union. Mr Albert Kate, modérateur de l’émission Leader à l’écoute sur icilome.com a rapporté que personne ne parle du dossier d’amnistie qui devait provoquer les réformes constitutionnelles et institutionnelles les plus ambitieuses.

Pour la coalition, c’est un point important des droits de l’homme. Mr Habia se réjouit de la sortie de son ancien mentor Mr Gilchrist Olympio et apprécie son ralliement aux principales revendications de la coalition, plus spécifiquement la réclamation liée à la constitution de 1992.

Mr Albert Kate déplore que les représentants actifs des associations de la diaspora et les leaders d’opinions ne sont pas invités au prochain dialogue. Pour Habia, l’opposition tient à la diaspora et jouit de sa confiance, raison de sa tournée pour renforcer les relations avec elle. En marge de la tournée, beaucoup de rencontres ont lieu pour des entretiens avec les membres de la diaspora, les représentants et leaders d’opinions.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.