Aucune entrave au processus électoral ne sera tolérée, selon le MJPG

76
Aucune entrave au processus électoral ne sera tolérée, selon le MJPG

« Rien » ne justifie la marche prévue par l’opposition pour le mardi 13 janvier 2015 si ce n’est pousser les jeunes à la violence et à l’insurrection.

Telle est la position affichée par le Mouvement des Jeunes pour la Popularisation de la bonne Gouvernance (MJPG) lors d’un point de presse organisé ce lundi à Lomé, a constaté l’Agence de presse Afreepress.

Selon le Président de MJPG, Talikpéti Kadjanatéma, l’opposition doit cesser de prétexter des réformes pour distraire la population de l’essentiel qui demeure l’organisation d’une élection « transparente et crédible ».

« La démocratie, c’est l’organisation d’élections crédibles qui permettent au peuple de choisir ses dirigeants. Une bonne démocratie ne doit exclure personne. Alors pourquoi conditionne-t-on l’élection présidentielle à l’adoption de réformes qui peuvent attendre sans qu’il y ait péril sur la démocratie ?», s’est-il interrogé.

Tous ceux qui poussent les jeunes à la révolte, a-t-il prévenu, seront soumis à la rigueur de la loi.

Pour lui, la question des réformes n’est pas forcément liée à l’élection présidentielle de 2015. « Une proposition de réformes ne saurait suspendre les lois actuelles. Il y a une Constitution en vigueur, et elle sera respectée », a-t-il indiqué avant d’ajouter que le MJPG se prépare activement à investir très bientôt son président, « le candidat des candidats », Faure Gnassingbé.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here