Aucune entrave au processus électoral ne sera tolérée, selon le MJPG

Aucune entrave au processus électoral ne sera tolérée, selon le MJPG

« Rien » ne justifie la marche prévue par l’opposition pour le mardi 13 janvier 2015 si ce n’est pousser les jeunes à la violence et à l’insurrection.

Telle est la position affichée par le Mouvement des Jeunes pour la Popularisation de la bonne Gouvernance (MJPG) lors d’un point de presse organisé ce lundi à Lomé, a constaté l’Agence de presse Afreepress.

Selon le Président de MJPG, Talikpéti Kadjanatéma, l’opposition doit cesser de prétexter des réformes pour distraire la population de l’essentiel qui demeure l’organisation d’une élection « transparente et crédible ».

« La démocratie, c’est l’organisation d’élections crédibles qui permettent au peuple de choisir ses dirigeants. Une bonne démocratie ne doit exclure personne. Alors pourquoi conditionne-t-on l’élection présidentielle à l’adoption de réformes qui peuvent attendre sans qu’il y ait péril sur la démocratie ?», s’est-il interrogé.

Tous ceux qui poussent les jeunes à la révolte, a-t-il prévenu, seront soumis à la rigueur de la loi.

Pour lui, la question des réformes n’est pas forcément liée à l’élection présidentielle de 2015. « Une proposition de réformes ne saurait suspendre les lois actuelles. Il y a une Constitution en vigueur, et elle sera respectée », a-t-il indiqué avant d’ajouter que le MJPG se prépare activement à investir très bientôt son président, « le candidat des candidats », Faure Gnassingbé.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.