Attiégou : mort mystérieuse d’une dame

261
image illustrative

Hier, les populations d’Attiégou, un quartier de Lomé ont découvert le corps sans vie d’une dame bien connue de l’entourage. Dame Jeanne Akassa, ménagère a quitté sa maison depuis samedi et ce n’est qu’hier que sa famille retrouve son corps à l’entrée de la maison. Et mille et une questions se posent… De quoi est-elle morte? Comment son corps est-il arrivé à l’entrée de sa demeure? Le floue qui entoure cette mort est sans équivoque. Après le passage de la gendarmerie, le Mouvement Martin Luther King qui a été informé s’est rendu sur les lieux du drame. Et la piste criminelle n’est pas écartée. Lire le communiqué du MMLK!

UN MORT À ATTIEGOU SOKPANOU CE LUNDI MATIN DANS DES CIRCONSTANCES ROCAMBOLESQUES, FLOUES ET SUSPECTES : LES GAYMAN SERAIENT ILS PASSÉS PAR LÀ ?

Un mort vient d’être compté effectivement dans la capitale togolaise notamment à Attiegou Sokpanou dans des circonstances obscures. Informé ce lundi matin à 9h35, le président du Mouvement Martin Luther KING s’est rendu sur les lieux vers 10h00 où s’attroupait déjà une foule immense qui exprimait leur consternation et désolation. Sur leurs lèvres, revenait à refrain le phénomène Gayman.

La délégation conduite par le président a été introduite dans la maison de la victime. Une fois entré, il a retrouvé le corps inanimé visiblement par terre et devant lequel les lamentations et les pleurs en sanglots étaient non maitrisables. Autant, personne n’a su retenir les siens.

La victime porte le nom de AKASSA Jeanne, de nationalité Togolaise, âgée de 42 ans, mère de 3 enfants. Selon la famille, elle a quitté la maison le samedi pour aller aux travaux de ménage à Hedzranawoe et n’est plus rentrée jusqu’à ce matin où son corps est retrouvé inanimé dès l’aube devant le portail. Les tentatives pour la joindre au téléphone depuis samedi soir sont vaines puisque son portable était inaccessible. Mais par quelle alchimie, le cadavre a été ramené justement devant le portail ? Nul ne saurait le dire avec exactitude et le mystère reste entier.

Est-ce une victime du phénomène Gayman ? Si l’on sait que depuis quelques semaines, tout le pays semble être dans la terreur face à cette secte pernicieuse et criminelle, alors il ne serait pas exclu d’en faire un rapprochement.

Il est à rappeler, qu’avant l’arrivée du MMLK, la gendarmerie y est déjà allée faire le constat et probablement cette piste criminelle n’aurait pas été écartée. Cette situation frôle le pire et le combat doit être rigoureusement mené tant sur les fronts spirituel que physique.

Le MMLK en appelle davantage à la vigilance, à la prudence et surtout à toutes sortes de prières pour renverser les principautés, les esprits des ténèbres et les dominations démoniaques.

« En Jésus-Christ, nous les avons vaincus »

Lomé, le 9 avril 2018

Mouvement Martin Luther KING / Lomé Togo

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here