Atakpamé : Les flancs des collines, des zones à risque pour la construction

0
489

C’est le message apporté aux populations par le préfet Akapko Edoh de l’Ogou. La ville d’Atakpamé, la ville aux sept collines, comme on l’appelle, est une ville au relief accidenté. Mais, les populations construisent leurs maisons anarchiquement sur les flancs des collines sans se rendre compte du risque qu’ils courent.

La sensibilisation de la préfecture et de la mairie de d’Atakpamé était destinée aux habitants de Kossi-kiti et de ses environs. Elle intervient au lendemain des éboulements et glissements de collines qui ont eu lieu en Sierra Léonne avec des pertes en vies humaines.

C’est pour éviter ces genres de catastrophe que les autorités de la préfecture sont allées vers les populations. Le préfet a donc attiré l’attention des populations des zones montagneuses sur les dangers, les dispositions à prendre pour éviter le phénomène malheureux vécu dans d’autres pays.

Les services techniques ont également proposé des solutions aux populations, entre autres l’arrêt de construction sur les flancs des montagnes et l’autorisation avant une quelconque construction dans ces zones à risque. Il a été demandé aux populations qu’en lieu et place des constructions sur les flancs des montagnes, il faut plutôt les reboiser.

M E

Lomechrono.com