Assassinat des jeunes filles à Hédzranawoé : Des Ibos lynchés

2691
Assassinat des jeunes filles à Hédzranawoé : Des Ibos lynchés

Encore des ressortissants nigérians, notamment Ibos au cœur d’une intrigue à Hédzranawoé à Lomé. Ce matin, cinq (05) de ces ressortissants ont été sérieusement lynchés par des jeunes du quartiers Ces Ibos sont présumés auteurs de meurtres sur 3 jeunes filles togolaises. Les jeunes du quartier ont voulu rendre justice à leurs sœurs, mais la police est intervenue à temps pour les sauver.

A en croire les informations, les 5 Ibos ont déjà eu des contacts avec les 3 filles avec qui ils se sont liés d’amitié. Mais la semaine dernière, le corps de ces filles ont été retrouvés, vidés de leur sang. Les riverains ont vite fait le rapprochement avec les Ibos.

Ce lundi matin, les jeunes du quartier Hédzranawoé s’en sont pris aux 5 Ibos, présumés meurtriers. Ils sont accusés d’avoir prélevé le sang de ces jeunes filles. Les Ibos ont été molestés. Les jeunes du quartiers ont voulu en finir avec eux, mais grâce à l’intervention de la police, ces ressortissants nigerians ont été sauvés.

« Il est à noter que la cohabitation entre Ibos et autochtones dans le quartier Hédzranawoé s’est heurtée à plusieurs confrontations dû à des actes criminels de la part de ces ressortissants nigérians qui prennent pour cible des jeunes togolais, en l’occurrence la gente féminine », a indiqué un jeune sur les lieux muni d’un bâton de Baseball.

Pour l’heure, on apprend que les 5 présumés auteurs secourus par la police sont dans un centre de santé pour des soins.

Nous y reviendrons.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here