Apaisement

Le gouvernement a annoncé lundi l’ouverture d’un large dialogue avec l’ensemble de la classe politique afin de trouver les voies et moyens de régler la crise politique qui secoue le pays depuis plus de deux mois.

Des mesures d’apaisement ont été annoncées parmi lesquelles la remise en liberté de 42 manifestants condamnés lors des récentes marches.

Par ailleurs, le contrôle judiciaire qui frappait Jean Pierre Fabre, le chef de l’ANC (opposition), dans l’affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara (2013), a été levé.

S’agissant des manifestations prévues à partir de mardi et après des échanges avec les organisateurs, les partis devront disposer de leur propre service d’ordre qui travaillera en étroite coopération avec les forces de l’ordre pour garantir la sécurité des cortèges et éviter les débordements.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.