Améliorer la qualité des relations homme-femme

Alors que les sociétés traditionnelles africaines subissent des mutations surtout à l’heure de l’évolution des mentalités, certaines pratiques ou habitudes, néanmoins, ont la peau dure. Au Togo, le réseau de la société civile MenEngage travaille à changer les paradigmes.

En effet, MenEngage Togo vient de boucler une campagne digitale axée sur la féminité transformative et la parenté positive. Durant un mois des questions servant de sous-thèmes de la campagne tels que « la dot est-elle une unité de mesure ? » ; « payer régulièrement les frais de déplacement à sa copine quand elle va chez son homme est-il une obligation ? » ; « l’homme ne peut-il pas faire les courses de marché avec sa femme ? » ; « Une femme constamment battue au foyer est-elle contrainte de subir ? » ; « La féminité transformative, de quoi s’agit-il », etc., ont été abordés.

La campagne s’est déroulée essentiellement sur Facebook, Instagram, Twitter, Telegram et Tiktok. En plus des émissions en Français et en langues locales sur des radios et télévisions. Il s’est agi de la deuxième campagne de sensibilisation de MenEngage Togo. Le but visé, c’est

« Nous avons réalisé des capsules vidéo prenant en compte les adolescents, les jeunes, les personnes au foyer ou non, les personnes du troisième âge, ceux vivant en ville ou en campagne. Cela a permis d’avoir des points de vue assez diversifiés et contradictoires à la suite desquelles intervient un spécialiste de la question », a expliqué le consultant Sylvio Combey Combetey, relayé par le site Africa Rendez-Vous.

La campagne, a-t-il ajouté, a touché plus de 4 millions de personnes au Togo et hors du pays.

« Certes cette seule campagne ou cette seule activité ne permettra pas à elle seule des changements signification mais sa part dans les changements ne sera pas insignifiante », a souligné le vice-président du Comité directeur MenEngage Afrique, Eugène Yawo Etse.

Source : icilome.com