Alternance au Togo: l’article 75, la dernière chance de l’opposition

372

Le président du Mpdd, Kodjo Agbeyome, pense que l’article 75 peut rassurer Faure à renoncer à une candidature en 2020.

 

Reçu par la radio Pyramide fm, à Lomé, ce 12 mai 2019, Kodjo Agbeyome a indiqué que la coalition des partis politiques de l’opposition a fait une erreur en boycottant les dernières élections. Il croît que l’article 75 de l’actuel Constitution peut permettre à Faure Gnassingbe de ne plus briguer un 4e mandat. Selon cet article, le président de la république est de pleins droits membre à vie du Sénat. Il ne sera pas jugé au cours de son mandat ni après.

« Vous l’aviez fait en 2002 et ça n’a rien donné. Pourquoi vous le faites encore en 2018? C’est quand ils ont boycotté les élections législatives de 2002 que Faure Gnassingbe est devenu président », a déclaré Kodjo Agbeyome avant d’ajouter que le malheur de ce pays c’est la modification de la Constitution en 2002. Depuis cette modification le pays paye un lourd tribut.

Si le parti au pouvoir arrive à garder le pouvoir c’est grâce à l’opposition. « La force du régime c’est l’éternelle division de l’opposition », a-t-il poursuivi.

Dozo

Source : Togoweb.net

2 Commentaires

  1. Je m’étonne que AGBEYOME a dans sa tanière la solution idéale. Je l’invite à commencer par organiser autour de lui une atmosphère sincère, honnête et dépourvue de toute hypocrisie. Qu’il soit AGBEYOME que soit la nuit ou le jour malgré son passé.

  2. Je m’étonne que AGBEYOME a dans sa tanière la solution idéale. Je l’invite à commencer par organiser autour de lui une atmosphère sincère, honnête et dépourvue de toute hypocrisie. Qu’il soit AGBEYOME que ce soit la nuit ou le jour malgré son passé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here